AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Promenade en mer - Les Callanques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tiotiti
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 1552
Age : 57
Localisation : Arles
Loisirs : Voyages, musique, informatique, photo
Date d'inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Promenade en mer - Les Callanques   Dim 7 Aoû - 18:37

Ballade en Méditerrannée


Ce samedi, nous sommes allés faire une ballade en bateau en méditerranée.
Le départ se fait à 9h du port de Carry le Rouet, dont je vous ai déjà parlé par le passé.
Le trajet comprend les îles du Frioul face à Marseille, Les îles du Riou, les calanques, retour au Frioul pour une pause de 3h au port de l'île Ratonneau, le château d'If, le vieux port de Marseille, et retour vers 18h à Carry le Rouet.

Voici le site de l'albatros, le bateau que nous avons choisi:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour cette promenade, mon épouse et moi même, avons tiré plus de 700 photos, bien entendu, je ne vous les imposerai pas toutes, mais il y en aura quand même un certain nombre.
Contrairement à mon habitude, je ne mettrai pas les compte rendu complet d'une seule fois, il y a trop à voir et à lire.


- Épisode 1, le départ de Carry le Rouet

Carry le Rouet selon l'encyclopédie Wikipedia:
Citation :

- Situation

Carry-le-Rouet se situe entre Marseille à l'est, Martigues et l'étang de Berre à l'Ouest. Station balnéaire très fréquentée en été, on y trouve un port de plaisance, des plages, des criques abritées, et de nombreuses activités nautiques et sportive.

- Climat

Carry-le-Rouet est la deuxième localité la plus sèche de France métropolitaine, avec des précipitations moyennes annuelles de 517.7 mm.

- Histoire
Carry-le-Rouet paraît avoir attiré les hommes depuis les temps les plus reculés de la préhistoire méditerranéenne. Les abris sous roches du Rouet ont hébergé des populations nomades il y a environ 20 000 ans, lors des dernières glaciations.

En 1584, Carry devient communauté autour du concept de tour de défense. Dépendant de Châteauneuf, la population, partagée entre cultivateurs et pêcheurs se trouve sous l'autorité des seigneurs de Jarente, qui construisirent le premier château.

La commune de Carry, traverse ensuite les siècles sans histoire à l'exception en 1805 d'un débarquement anglais pour y détruire une batterie côtière.

En 1915 la ligne de chemin de fer Miramas-Marseille permettra le désenclavement de Carry-le-Rouet. De nombreux convois militaires l'emprunteront entre 1915 et 1918. La paix revenue, les premiers lotissements verront le jour avant la guerre de 1940 avec l'arrivée de l'eau et de l'électricité.

Carry-le-Rouet en 1950 était prête à devenir la zone résidentielle qu'elle est aujourd'hui à proximité de villes importantes et de zones de développement économique.



Les deux protagonistes prêt au départ.
Nous sommes arrivés tôt pour pouvoir monter sur le bateau parmi les premiers.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Il y aura en tout 97 passagers. Même si le bateau n'est pas très grand (15.4m) nous sommes à l'aise.
Voici une photo de 3/4 du bateau que j'ai tiré l'année dernière.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Nous somme déjà en place, sur la terrasse du bateau, alors qu'il reste des passagers à l'embarquement.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Voici à quoi ressemble la terrasse du bateau.
Nous serons aux premières loges pour tirer de belles photos.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Quelques vues du port, en attendant l'appareillage.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Panoramique fait avec les 3 photos précédentes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


La partie animalière du compte rendu.
Il y avait beaucoup d'oiseaux qui tournaient au dessus du port, sûrement du au retour matinal des bateaux de pêche.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Deux couples de fou de bassan qui nichent en bout d'une jetée, dont un avec un petit, que nous verrons tout à l'heure.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Wikipedia a écrit:

Le Fou de Bassan (Morus bassanus) est une espèce de grand oiseau de mer de la famille des sulidés. Cet excellent plongeur se nourrit de petits poissons et céphalopodes ; il vit uniquement dans l'Atlantique Nord. C'est le plus gros des oiseaux de mer d'Europe.

Ce bel oiseau au plumage d'un blanc éclatant a la tête et le cou jaune pâle. Ses yeux sont bleu clair cerclés de gris. Son bec gris-bleuté très clair, presque blanc, en forme de poignard, est souligné de fines lignes noires, comme tracées au crayon, se prolongeant en un masque noir autour des yeux. Le bout de ses longues ailes étroites est noir. Ses courtes pattes palmées sont verdâtres. La queue est assez fine et se termine en pointe.

Les adultes mesurent entre 85 et 90 cm de longueur et leurs ailes ont une envergure de 165 à 180 cm ; ils pèsent entre 2,8 et 3,2 kg. Il s'agit du plus grand oiseau de mer d'Europe[1].

Les mâles et les femelles se ressemblent ; il n'existe pas de dimorphisme sexuel. Les juvéniles sont brun foncé la première année, avec une bande de couleur claire à la base de la queue, puis apparaissent graduellement de plus en plus de plumes claires, sur la tête d'abord puis sur le dos, le ventre, et la partie de l'aile située entre le poignet et le corps, jusqu'à acquérir leur plumage d'adulte au bout de cinq ans.


Les pêcheurs ont ramenés quelques jolis thons, qu'ils vendent directement sur le port.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Cet oiseau a attrapé un crabe.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Retour au fous de bassan.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


On voit le bébé.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ça y est, nous prenons la mer.
La maison de Fernandel, la blanche.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Nous allons rencontrer beaucoup de bateaux tout au long de la journée.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Au revoir Carry le Rouet, à ce soir !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Thierry


Dernière édition par Tiotiti le Sam 13 Aoû - 22:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://tierradominicana.fr/
Nicole C
Suprême excellence
Suprême excellence


Féminin
Nombre de messages : 4337
Age : 65
Localisation : Montréal, Canada
Emploi : Retraitée du domaine de la santé
Loisirs : Voyages, espagnol, lecture et musique
Date d'inscription : 05/11/2005

MessageSujet: Re: Promenade en mer - Les Callanques   Lun 8 Aoû - 2:18

Et bien ce compte-rendu est vraiment prometteur, Thierry! Tes photos sont toujours aussi belles. Le bateau semble plutôt confortable. C'est avec grand intérêt que je suivrai votre parcours.

:/o\\b:
Revenir en haut Aller en bas
http://nossecretsdevoyage.forumperso.com/
Lydie Tav
Suprême excellence
Suprême excellence


Féminin
Nombre de messages : 2852
Age : 56
Localisation : reims
Loisirs : les voyages,la peinture,l'architecture,et énormément la photographie. Le voyage c'est une rencontre,
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Promenade en mer - Les Callanques   Lun 8 Aoû - 20:23

Qu'est ce que c'est beau, le thon est impressionnant, j'ai bien aimé la première photo de l'oiseau au crabe. Les calanques avec un fils logé à Marseille, il passe son temps entre Sormiou et Cassis. Moi j'ai connu il y a longtemps. La maison de Fernandel c'est émouvant, j'aimais beaucoup. Et puis c'est très évocateur, j'aime. Et puis vous serez bien placés pour cette ballade et du coup nous aussi.

Vous êtes beaux tous les deux ça ne gâche rien Wink
Revenir en haut Aller en bas
Baguera01
Suprême excellence
Suprême excellence


Féminin
Nombre de messages : 379
Age : 54
Localisation : Ain limite Lyon
Emploi : sans
Loisirs : voyages en général , faire des photos , la déco, le bricolage, internet bénévolat adore les chats
Date d'inscription : 06/11/2005

MessageSujet: Re: Promenade en mer - Les Callanques   Mar 9 Aoû - 11:11

Chouette un nouveau CR !!! C'est bien aussi de mettre un visage sur un nom !!!!
Nous avons fait les Calanques il y a quelques années aussi. Nous allons passer 3 jours à Marseille ce WE pour aider notre fils qui quitte son appart en co-loc.
On va visiter un peu les alentours de la ville, y a t il un coin qui faut absolument voir ? un coin qui vous a particulirement plu ? 3 jours c'est court il ne va pas falloir perdre de temps
Revenir en haut Aller en bas
Tiotiti
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 1552
Age : 57
Localisation : Arles
Loisirs : Voyages, musique, informatique, photo
Date d'inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Promenade en mer - Les Callanques   Sam 13 Aoû - 22:28

Les îles du Frioul


La première étape de cette mini croisière est l'archipel du Frioul en face de Marseille.



L'archipel du Frioul est constitué de quatre îles, l'ensemble atteignant 200 ha, situé environ à 4 km au large de Marseille. Les îles constituent un des 111 quartiers de Marseille : elles sont situées dans le 7e arrondissement.


L'archipel

Cet archipel est constitué des îles  :

   * de Pomègues au sud.
   * de Ratonneau au nord.
   * du Château d'If à l'est des deux îles principales.
   * de l' Îlot Tiboulen du Frioul à l'ouest de Ratonneau.

Les îles les plus grandes de l'archipel sont l'île Pomègues (2,7 km de long, 89 m d'altitude au maximum) et l'île Ratonneau (2,5 km de long, culminant à 86 m). Les autres îles sont Tiboulen[1] et l'île d'If sur laquelle est bâtie l'ancienne prison du Château d'If. Cette forteresse aurait abrité Edmond Dantès, le héros imaginaire du roman Le Comte de Monte Cristo, d'Alexandre Dumas.

Les îles Pomègues et Ratonneau sont reliées par la digue Berry, qui a été construite dès 1822 sous Louis XVIII. Elle a été nommée ainsi en souvenir du duc de Berry, assassiné en 1820 par Louvel. Cette digue a transformé un mouillage forain utilisé depuis les Romains en port véritable.


Pour bien se repérer, voici 2 cartes des îles du Frioul.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Une histoire essentiellement militaire

Ces îles, du fait de leur position stratégique en rade de Marseille, en ont constitué depuis fort longtemps les défenses avancées. Chaque éminence porte un fort militaire, et les batteries, tranchées, postes d'observations, parsèment l'ensemble de l'archipel. Dès Henri IV, un fort très important couronnait l'île Ratonneau, actuellement totalement enfoui sous les reconstructions successives. Puis ce fut l'île d'If qui fut fortifiée. Sous Louis XIV les fortifications furent étendues à l'ensemble de l'archipel, par Vauban, comme en ville. D'autres constructions militaires furent édifiées sous Napoléon, mais surtout sous la Troisième République : le système Séré de Rivières vit reprendre ou édifier la majorité des fortifications de l'archipel : les forts de Ratonneau et celui de Pomègues, le fort du Brégantin, la tour de Pomègues, les batteries du cap de Croix, du cap Caveaux, etc. Ces fortifications édifiées entre 1860 et 1900 ont donné à l'archipel son paysage actuel. En 1902 l'armée édifiait le dernier bâtiment militaire, le sémaphore de Pomègues, qui devait veiller sur la rade pendant 90 ans.

Lors de l'accueil des réfugiés arméniens, dans les années 1920, les autorités installent un centre de tri sanitaire sur les îles. Déjà, lors de la peste de Marseille au XVIIe siècle, l'île Ratonneau avait servi de lieu de quarantaine.

C'est au cours de la Seconde Guerre mondiale, et notamment lors de la libération de Marseille, que le Frioul a réellement connu le feu des armes. L'occupation allemande devait investir les fortifications de l'île, et les modifier ou compléter par la construction de batteries nouvelles, de redoutes, clairement identifiables à ce jour par leur construction en béton armé, dont les batteries de marine du cap Caveau sont un exemple impressionnant. Ces travaux ont été menés par le STO (Service du Travail Obligatoire), pour lequel nombre de marseillais ont été réquisitionnés par les allemands.

Dès lors, les Alliés se sont employés à bombarder massivement cet archipel, inhabité mais lourdement fortifié, pour détruire ces défenses avancées qui leur entravaient l'accès à la ville. Aujourd'hui encore, malgré la végétation sauvage qui a repoussé, les photos aériennes montrent un sol lunaire parsemé de cratères de bombes, surtout à Ratonneau.

L'archipel est resté propriété de la Défense Nationale, interdit au public, jusqu'en 1975, où le maire Gaston Defferre obtenait de la Défense l'autorisation de transformer la rade militaire déclassée en port de plaisance, bordé d'un noyau urbain de 450 logements et quelques commerces, une caserne de pompiers. Un service de navettes maritimes fut créé à cette occasion, pour permettre de vivre à ces habitants. Le reste des iles a été cédé à la commune par la Défense à partir de 1995.


Un espace naturel

Sur le plan géologique, l'archipel date de l'Urgonien. Semblable en cela aux calanques de Marseille et aux madragues de l'Estaque, il présente ces falaises de calcaire blanc stratifié tombant dans la mer. Mais au Frioul, ce paysage a été profondément remanié par l'homme, tant durant l'époque des grands travaux militaires, que durant celle des constructions récentes. L'activité militaire a laissé en de nombreux endroits des bâtis éboulés, des gravats, et une pollution métallique de munitions lourdes ou légères sur l'ensemble de l'archipel.

Sur le plan floristique, on retrouve également toutes les espèces endémiques du littoral provençal, ainsi que quelques espèces rares et protégées, propres aux iles de Marseille.

La faune est assez pauvre, essentiellement représentée par l'avifaune, surtout des oiseaux de mer, dont la plupart sont rares et protégés. Il n'y a pas de grands mammifères, mais par contre des espèces introduites comme le lapin et le rat, ainsi que de nombreux chats harets. Les insectes sont bien représentés.

L'archipel est très sec, car il y pleut moins qu'à Marseille. Le faible relief des îles et leur étendue déchiquetée expliquent cette pluviométrie déficitaire. Combinée aux vents souvent violents qui peuvent y souffler, cette météo ne permet qu'une végétation rabougrie, où de rares pins d'Alep tortueux poussent au ras du sol.

Ces paysages, et la très faible fréquentation humaine durant le XXe siècle, ont évidemment privilégié les oiseaux de mer les plus farouches, parmi les espèces animales qui occupent ce biotope très remanié par l'homme.


La République libre du Frioul

En juillet 1997, Jean-Claude Mayo, propriétaire du fort de Brégantin sur l'ile Ratonneau, et quelques amis décident de fonder cette République libre, sous forme de galéjade, car « dans notre société, on n'a jamais le droit de faire le con ».

Le président, nommé à vie, est Egrégore le Virtuel, tandis que Jean-Claude Mayo en devient le ministre convoyeur du verbe.

Merci à l'encyclopédie wikipedia pour les données sur le Frioul.




En route pour le Frioul !
Madame a bien pris soins de se vêtir comme un marin.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Derrière le bateau, nous apercevons l'île de Pomègues, et au loin, dans la brume, la basilique Notre Dame de la Garde, qui surplombe Marseille.
La bonne mère, comme l’appellent les gens d'ici.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Sur la droite, un bout de Pomègues, avec la digue du Berry en prolongement. Derrière la digue, le château d'If, et plus loin la bonne Mère.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


L'île de Pomègues vue depuis le sud, avec, sur le devant à gauche l'îlot Tiboulen et le château d'If à l’extrême droite.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Nous reviendrons aux îles du frioul plus tard, pour une escale de 3 heures.
Le 1er passage à été pauvre en photos à cause de la météo. Nous avons essuyés 2 orages coup sur coup.
Nous avons du descendre en cabine pour nous abriter.
Fort heureusement, ce mauvais temps n'a duré qu'environ 1/2 h, mais ça m'a empêché de faire des photos.
Par la suite le ciel s'est dégagé au dessus de la mer. Même si au dessus des terre, nous pourrons voir quelques fois un ciel assez chargé, il n'en était rien au dessus de la méditerranée.

A suivre !




_________________
Thierry
Revenir en haut Aller en bas
http://tierradominicana.fr/
Tiotiti
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 1552
Age : 57
Localisation : Arles
Loisirs : Voyages, musique, informatique, photo
Date d'inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Promenade en mer - Les Callanques   Lun 15 Aoû - 19:39

L'île Maïre, les îles du Riou


Après avoir laissé les îles du Frioul sous les nuages, nous voguons tranquillement vers l'est en direction d'un autre petit groupe d'îles, L'île Maïre et les îles de Riou.
Situons les d'abord sur la carte.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




L'île Maïre


Maïre (prononcer "Maillere") est une île située au sud-ouest de Marseille, à proximité immédiate du Cap Croisette et du quartier des Goudes, à l'extrémité ouest du massif des Calanques. Elle fait partie du territoire de la commune de Marseille, et appartient au 8ème arrondissement de la ville.

Mesurant moins d'un kilomètre d'Est en Ouest et de 500 mètres du Nord au Sud, l'île Maïre culmine néanmoins à 138 mètres d'altitude. Elle est totalement inhabitée, et, à part les gabians (mouettes en provençal), la vie animale y est réduite à sa plus simple expression. On peut y voir les restes d'une construction datant de l'époque où les ressources minérales de l'île étaient exploitées. Tout autour de l'île, des observatoires (en ruine) rappellent l'importance stratégique de la position de l'île, au Sud de la baie de Marseille et à l'Est du Golfe du Lion.

L'île Maïre est accompagnée au large d'un ilôt presque aussi haut (49m) que large (100m), et muni d'un phare à son sommet : l'île Tiboulen de Maïre.

Maïre n'est séparée du continent que par une étroite passe d'environ 80 mètres (Passage des Croisettes), dont le franchissement par les barques de pêcheurs ou de plaisanciers est délicat en raison de courants importants et de vagues mauvaises en cas de vent. Pour la même raison, passer à la nage du Cap Croisette à l'île Maïre est déconseillé, malgré la faible distance à parcourir. Faire le tour de l'île à la nage est réservé aux sportifs expérimentés.
L'île Maïre vue depuis les hauteurs des Goudes

Les navires quittant la rade de Marseille en direction de la Côte d'Azur, de la Corse ou de la Tunisie contournent le Cap, et passent au large de l'île et de son Tiboulen.

À proximité de l'île Maïre on trouve l'épave du Liban, un paquebot qui a sombré en 1903.



En arrivant à proximité de l'île Maïre, la première chose que l'on voit est l'îlot Tiboulen de Maïre, avec son petit phare au sommet.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Puis vient l'île Maïre.

Vue de l'ouest.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Vue du sud, avec en prime, celui que j'ai nommé Mr Casse C... Celui en blanc, avec son appareil photo.
Il était le mieux placé de tous, à l'avant, contre la barrière et du bon côté du bateau. Mais non, à chaque fois qu'il tirait une photo, il se levait. Surement pour compliquer la vie à tous les autres.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Petit panorama de l'île Maïre vue du sud.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Quand j'aurai fini le compte rendu complet, je vous montrerai à partir de quelles photos j'ai fait les panoramas, ou modifié les photos pour faire disparaitre les objets ou les gens gênants.
Par ex, pour le panorama ci-dessus, j'ai du enlever des gens (dont Mr C.C.).


L'extrémité sud est de l'île.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Les Pharillons (les 2 rochers).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


En s'éloignant de l'île Maïre, avec les Pharillons à gauche, et le cap croisette à droite (la langue de terre).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Même s'il ne pleut plus, nous pouvons voir que le ciel est très chargé au dessus des terres.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Ne vous retournez pas, nous sommes suivis ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Un ancien sémaphore de la marine sur la côte, au début du massif des calanques. Nous allons en voir tout au long de la journée.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]





Les îles de Riou


L'île de Riou est une île française qui est maintenant inhabitée et située au sud de Marseille, au large du massif des Calanques, elle constitue l'extrémité sud de la commune de Marseille.


- Géographie

Elle mesure environ 2 km de long sur 500 m de large. Son point culminant est à 191,4 m.

Riou est la plus grande île de l'archipel du même nom comprenant également :

* l'île de Jarre (au fond à droite sur la photo)
* l'île Jarron (invisible, à côté de Jarre)
* l'île Calseraigne, ou Plane (on la distingue juste devant Riou)
* l'île Maïre et l'île Tiboulen
* l‘île Moyade
* Plusieurs îlots et rochers : le Petit et le Grand-Congloué (visibles à gauche), Esteou, et les Moyadons (cachés par Jarre), les Empereurs (au large), les pharillons (devant Maïre).

- Protection du site

L’archipel de Riou, situé au sud du Massif des Calanques, est propriété du Conservatoire de l'Espace Littoral et des Rivages Lacustres, sa gestion a été confiée dès 1993 au Conservatoire-Etudes des Écosystèmes de Provence. La partie terrestre du site est classée en Réserve Naturelle Nationale par décret ministériel du 29 août 2003. Le classement en Réserve Naturelle Nationale a permis d’obtenir un renforcement de la protection juridique du site, adapté aux objectifs de conservation du patrimoine naturel. La réglementation cantonne le débarquement des plaisanciers sur quelques secteurs littoraux accessibles sur les îles de Riou, Plane et Jarre.

L'île de Riou a servi de poste de surveillance des côtes (on y trouve des vestiges de citerne, d'une tour). Elle est aujourd'hui propriété du Conservatoire du littoral, et n'est plus visitée que pour l'éthologie marine et la Plongée sous-marine



Nous voici maintenant en vue de l'île Jaron, avec derrière l'ile Jare.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Un petit coup d'œil en arrière, l'île Maïre est toujours bien visible.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Maintenant une vue de 3 des îles de Riou.
Celle de droite, est l'extrémité est de la Jare, celle au fond dans la brume, est l'île Riou, qui donne son nom à l'archipel, et celle le plus à gauche, est l'île Calseraigne, aussi appelée île Plane. Vous comprendrez pourquoi un peu plus tard.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Un voilier au lage de l'île plane.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dans le rétroviseur, Maïre, Jaron et Jare.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


L'île Plane au 1er plan. Vous comprenez maintenant pourquoi son deuxième nom. L'île Riou derrière et le grand Congloué à gauche.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Pendant ce temps là, madame profite du paysage, et elle à bien raison, car le lieux est superbe.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Quelques vues de la côte, du massif des calanques.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Nous laissons les îles de Riou pour commencer les calanques, mais vous ne les verrez qu'au prochain épisode.


A suivre ...


Merci à l'encyclopédie Wikipedia pour les données sur l'île Maïre et les îles de Riou.

_________________
Thierry
Revenir en haut Aller en bas
http://tierradominicana.fr/
Tiotiti
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 1552
Age : 57
Localisation : Arles
Loisirs : Voyages, musique, informatique, photo
Date d'inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Promenade en mer - Les Callanques   Mar 16 Aoû - 22:33

Les Calanques



Les calanques dites de Cassis, mais en réalité de Marseille.

- Calanque

Une calanque (calanca ou calanco en occitan ou provençal, calanca en Corse; cala en catalan) est une formation géologique particulière se présentant sous forme d'un vallon étroit et profond à bords escarpés, en partie submergé par la mer. On les trouve sous cette forme autour de la Méditerranée, et sous ce nom dans le Sud-Est de la France.

- Le massif des Calanques de Marsei
lle
Article détaillé : Calanques de Marseille.

Le massif des Calanques s'étend sur plus de 20 km de long sur 4 km de large entre Les Goudes, au Sud-Ouest de Marseille, et Cassis ; ses points culminants sont le sommet de Marseilleveyre (432 m) et le mont Puget (565 m).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Panorama des calanques de Morgiou et Sugiton. A l'horizon, le Cap Canaille et à son extrémité, le Bec de l'aigle.

Le massif des calanques constitue un écosystème particulier. Le sol y est quasi inexistant, les falaises calcaires prolongées d'éboulis sont parcourues de très nombreuses failles et fissures dans lesquelles s'ancrent les racines des végétaux. La perméabilité du calcaire, l'abondance des failles et la faible pluviosité expliquent l'absence d'écoulements de surface et la sécheresse des calanques.

Le climat est aride, l'essentiel de l'humidité provenant de l'évaporation marine et de pluies d'automne et d'hiver, fortes mais séparées par de longs épisodes de sécheresse et ne profitant que très partiellement à la végétation à cause du ruissellement.
Calanque de Sugiton (en haut à gauche : la Grande Candelle, au fond les falaises de Cassis)

Le massif attire toute l'année de nombreux touristes et randonneurs grâce au vaste choix de sentiers accrochés entre la mer et les reliefs tortueux. De nombreux sites d'escalade y sont équipés depuis les années 1970: ces calanques sont l'un des plus beaux massifs d'escalade de France. Le GR 51 traverse la plupart de celles qu'on trouve en Provence. Offrant un espace visuellement très préservé à proximité directe de cités parfois très étendues, elles concrétisent les problèmes de surfréquentation en milieu naturel fragile.

Un projet de Parc national des Calanques est actuellement à l'étude.

Liste des Calanques d'ouest en est:

* Calanque de Callelongue
* Calanque de la Mounine
* Calanque de Marseilleveyre
* Calanque de Podestat
* Calanque de l'Escu
* Calanque de Sormiou
* Calanque de la Triperie
* Calanque de Morgiou
* Calanque de Sugiton
* Calanque du Devenson
* Calanque de l'Oule
* Calanque d'En-Vau
* Calanque de Port-Pin
* Calanque de Port-Miou

Contrairement aux calanques précédentes qui sont toutes situées sur la commune de Marseille, la calanque de Port-Miou est située sur celle de Cassis.


Une carte du massif des calanques pour bien se repérer.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


La première calanque visitée sera celle de Sormiou.

La calanque de Sormiou est une des nombreuses calanques des côtes de Marseille. C'est notamment un site d'escalade apprécié, le principal restant cependant celui d'En-vau.

Elle est encadrée par les deux presqu'îles formées au sud-ouest par la crête de Sormiou, et au nord-est par la crête de Morgiou, qui la sépare de la calanque de Morgiou.

La calanque de Sormiou est l'une des calanques les plus connues et les plus fréquentées par les Marseillais. On y accède par une petite route bien cachée dans la région des Baumettes.
La calanque de Sormiou est facilement accessible aux véhicules en dehors de la saison estivale, par la Cayolle, mais son accès est possible à pied depuis les Baumettes, par des sentiers. Bien qu'il se situe à quelques minutes de la ville, le col de Sormiou ressemble à un col de montagne. L'arrivée au col réserve une vue imprenable sur la mer et les îles (Riou, Plane et Jaïre).
La calanque de Sormiou est une des seules calanques habitée (une centaine de cabanons) et elle dissimule un petit port protégé par une digue. Comme sur toute la côte Est de la méditerranée française, l'eau est particulièrement claire. Elle est d'une grande richesse en termes d'espèces animales et végétales, d'autant plus que la calanque se situe à quelques kilomètres d'une agglomération d'un million d'habitants.
Durant l'été 1998, la calanque de Sormiou a été dévastée par un incendie, dont l'origine criminelle a été avérée.


L'entrée de Sormiou.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Avec Mr C.C.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Pourquoi ce cabanon ?
Par ce que c'est celui qu'habitait Alain Delon dans la série télé Fabio Montale.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Nous quittons Sormiou...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


... Pour entrer dans Morgiou.

La calanque de Morgiou est une des nombreuses calanques des côtes de Marseille, dans le sud de la France. Elle se situe dans le quartier officiel marseillais des Baumettes.

En 1622, les pêcheurs de Marseille y avaient organisé, à l'occasion de la venue du roi Louis XIII en visite à Marseille, une gigantesque pêche au thon traditionnelle appelée une madrague.
La baie de Morgiou et Sugiton - La grotte Cosquer est située au bout de la presqu'île aplatie

La grotte Cosquer est située dans la calanque de la Triperie qui est en fait un cirque rocheux ouvert au sud dans la falaise de la presqu'île séparant Morgiou de la calanque de Sormiou (voir le plan). Son entrée se trouve par 37 m sous la surface. Ses parois sont ornées de peintures et de gravures datant de 27 000 à 19 000 ans avant J.-C., et représentent des animaux aussi bien terrestres (bisons, bouquetins, chevaux…) que marins (phoques, pingouins…).

L'entrée de la grotte est condamnée par souci de sauvegarde du site et la dangerosité de son accès.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Nous sortons de Morgiou.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Deux calanques pour un épisode, c'est suffisant.



A suivre ...

Merci à l'encyclopédie Wikipedia pour les données sur les calanques en général, et sur Sormiou et Morgiou.

_________________
Thierry
Revenir en haut Aller en bas
http://tierradominicana.fr/
Lydie Tav
Suprême excellence
Suprême excellence


Féminin
Nombre de messages : 2852
Age : 56
Localisation : reims
Loisirs : les voyages,la peinture,l'architecture,et énormément la photographie. Le voyage c'est une rencontre,
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Promenade en mer - Les Callanques   Mer 17 Aoû - 17:51

'aime beaucoup Morgiou , beaucoup,même.
Je ne connaissais que Sormiou. Le cabanon de Montale fallait il le laisser? le temps se lève et le vampire photographique aussi.

Je sais qu'il y a une suite et comme ça je me documente pour ma prochaine fois à Marseille. Les Baumettes célèbre pour sa prison, difficile d'imaginer un si bel endroit dans les parages.
Revenir en haut Aller en bas
Tiotiti
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 1552
Age : 57
Localisation : Arles
Loisirs : Voyages, musique, informatique, photo
Date d'inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Promenade en mer - Les Callanques   Jeu 18 Aoû - 0:20

Calanques Sugiton, St Jean de Dieu et l'Oule



La calanque de Sugiton

La calanque de Sugiton est située au sud de l'agglomération marseillaise, près du site universitaire de Luminy. Alors que la toute proche calanque de Morgiou se situe dans le quartier des Baumettes, la calanque de Sugiton fait partie du quartier du Redon.

Elle est généralement fréquentée par des naturistes qui s'installent sur une petite plage de galets ou sur des dalles de rocher.

À une dizaine de mètres du rivage, émerge un ilot rocheux caractéristique, portant le nom de rocher du Torpilleur en raison de sa ressemblance avec un navire de guerre. Il est parfois appelé « Le Cygne », son aspect évoquant cet oiseau voguant à la surface des flots.


Accès

Le GR 51, qui traverse la plupart des calanques de Provence, passe à proximité de celle de Sugiton.

L'accès à la calanque de Sugiton, réglementé par l'Office national des forêts (qui peut prendre la décision de fermer les chemins en cas de risques élevés d'incendies) se fait exclusivement à pied depuis le site de Luminy, par un chemin balisé qui passe la montagne. Le trajet, relativement pentu, est d'environ une heure.

À l'automne 2006, l'Office national des forêts, gestionnaire du site, décide, sans concertation, de détruire les sentiers historiques qu'il juge trop dangereux. Sa politique sécuritaire provoque le mécontentement des associations de randonneurs, comme le Club alpin français, qui agissent pour la sauvegarde du patrimoine des calanques.

La calanque est également accessible par la mer.

La calanque des Pierres-Tombées qui doit son nom à l'instabilité des rochers est parfois confondue avec la calanque de Sugiton et se trouve immédiatement à l'Est de celle-ci ; son accès a été interdit en février 2006 par arrêté municipal suite à un éboulement mortel.


A l'entrée de la calanque suivante, celle de Sugiton, des pêcheur dans un lieux difficile d'accès.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Tous les petits bouts de plage sont bons pour être tranquille.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


L'illustration de ce qui est dit dans le texte d'introduction à propos de la plage de galets fréquentée par les naturistes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Nous laissons Sugiton.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Nous passons rapidement devant St Jean de Dieu (ou l'œil de verre), qui ressemble plus à une anse qu'à une calanque.
Pourquoi l'œil de verre ?
Parce que sur la falaise qui surplombe la calanque, il y a une grande tache noire. Dans la roche qui compose la partie noire, il y a des oxydes métalliques, qui, suivant l'angle du soleil, se mettent à briller.
Et il parait, que de loin, ça fait penser à un œil de verre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Pour une fois Mr CC est assis tout en tirant une photo, le miracle du jour.
Nous longeons une enfilade de falaises de toute beauté.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Pour arriver à la Calanque de l'Oule, aussi appelée Grandes Orgues.
Elle aussi ressemble plus à une baie qu'à une calanque

La calanque de l'Oule est une des nombreuses calanques des côtes entre Marseille et Cassis.

Elle est située à l'extrémité sud-est du 9e arrondissement de Marseille, dans le quartier officiel de Vaufrèges, entre la calanque du Devenson à l'ouest et la calanque d'En-Vau à l'est.

Son nom vient du provençal oulo qui signifie « marmite » ou « chaudron ». En effet, très encaissée entre des falaises qui peuvent atteindre 70 mètres de hauteur, elle n'est accessible que par voie maritime ou en descente en rappel. Elle est surplombée par la falaise du Belvédère qui comprend la voie d'escalade les « Futurs Croulants ». Une grotte semi immergée à son pied est un site de plongée possible.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Au revoir les grandes orgues

Merci à l'encyclopédie en ligne Wikipedia pour les descriptions des calanques Sugiton et l'Oule


A suivre ...

_________________
Thierry
Revenir en haut Aller en bas
http://tierradominicana.fr/
Batboy78
Administrateur
Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 2591
Age : 47
Localisation : France (Versailles 78)
Loisirs : Les pays du monde entier et ce forum!!!!
Date d'inscription : 03/11/2005

MessageSujet: Re: Promenade en mer - Les Callanques   Lun 22 Aoû - 13:01

Extra votre périple Thierry! Il y a vraiment de très beaux paysages en France aussi. Mme a du apprécier c'est certain.
Moi j'ai adoré tes panoramiques, du beau travail et les îles dans la brume j'adore!!!
Merci de nous faire partager tout ça.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://infos-republique-dom.positifforum.com
Tiotiti
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 1552
Age : 57
Localisation : Arles
Loisirs : Voyages, musique, informatique, photo
Date d'inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Promenade en mer - Les Callanques   Lun 22 Aoû - 19:25

Il m'en reste une bonne partie pour terminer le CR.
Ça attendra un peu, car là, je suis à Paris, et j'ai autre chose à faire.

_________________
Thierry
Revenir en haut Aller en bas
http://tierradominicana.fr/
Nicole C
Suprême excellence
Suprême excellence


Féminin
Nombre de messages : 4337
Age : 65
Localisation : Montréal, Canada
Emploi : Retraitée du domaine de la santé
Loisirs : Voyages, espagnol, lecture et musique
Date d'inscription : 05/11/2005

MessageSujet: Re: Promenade en mer - Les Callanques   Jeu 25 Aoû - 18:45

De toute beauté! Tes photos sont magnifiques et ce doit être une bien agréable ballade!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://nossecretsdevoyage.forumperso.com/
Tiotiti
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 1552
Age : 57
Localisation : Arles
Loisirs : Voyages, musique, informatique, photo
Date d'inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Promenade en mer - Les Callanques   Sam 17 Sep - 14:03

La calanque d'En-Vau


La calanque d'En-Vau est surement la plus belle du massif. C'est la plus escarpée.
En-Vau, veut dire vallon en provençal.
Elle s'enfonce dans les terre d'environ 400m et est bordée par d'impressionantes falaises de part et d'autre.
C'est un haut lieu de l'escalade dans le monde.


...au revoir les grandes orgues, en route vers En-Vau

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Voici pour la calanque d'En-Vau


A suivre...

_________________
Thierry
Revenir en haut Aller en bas
http://tierradominicana.fr/
Nicole C
Suprême excellence
Suprême excellence


Féminin
Nombre de messages : 4337
Age : 65
Localisation : Montréal, Canada
Emploi : Retraitée du domaine de la santé
Loisirs : Voyages, espagnol, lecture et musique
Date d'inscription : 05/11/2005

MessageSujet: Re: Promenade en mer - Les Callanques   Sam 17 Sep - 16:04

C'est tout simplement majestueux, Thierry! Vraiment magnifique. Merci pour cette nouvelle série de photos!!!

Revenir en haut Aller en bas
http://nossecretsdevoyage.forumperso.com/
Tiotiti
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 1552
Age : 57
Localisation : Arles
Loisirs : Voyages, musique, informatique, photo
Date d'inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Promenade en mer - Les Callanques   Sam 17 Sep - 20:14

Calanques de Port Pin, et de Port Miou



Pour les 2 calanques qui nous occupent, l'impression est très différente des précédentes.
Il n'y a pas de grandes paroies de chaque côté, le tout est assez bas.



La calanque de Port Pin

La calanque de Port-Pin est une des nombreuses calanques des côtes entre Marseille et Cassis. Elle se situe dans le quartier officiel marseillais de Vaufrèges. On y accède par la mer, ou par un chemin côtier partant de la calanque de Port-Miou après quelques minutes de marche.
Elle est un lieu de villégiature apprécié des touristes par sa facilité d'accès.
Depuis le centre ville de Cassis, un circuit de randonnée permet aux promeneurs de profiter de la plus petite et la plus intime des calanques, ainsi que de ses pins d'Alep qui poussent en équilibre sur la roche. Cette calanque offre également une petite “plage” de sable en pente douce (non surveillée).


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Nous quittons Port Pin, pour aller vers Port Miou





La calanque de Port Miou

La calanque de Port Miou, est la seule de toutes celles que nous avons vues qui peut être nommée calanque de Cassis, car elle est sur la commune de cette ville. Contrairement aux précédentes situées sur la commune de Marseille.


La calanque de Port-Miou est la calanque la plus orientale des côtes entre Marseille et Cassis. Elle est l'unique située dans la commune de Cassis, à la sortie de la ville et elle abrite un petit port de plaisance.

Histoire

Port-Miou fut longtemps une seigneurie à part entière dépandant de la Maison des Baux. Le 4 avril 1402, à Brantes, au pied du Ventoux, en présence de son épouse Alix des Baux, Odon de Villars fit donation à son neveu Philippe de Lévis des fiefs de Brantes, Plaisians et leurs dépendances, des seigneuries de Saint-Marcel, Roquefort, le Castellet, Cassis et Port-Miou, dépendantes de la baronnie d’Aubagne, ainsi que de La Fare-les-Oliviers, et Éguilles. Son neveu, en contrepartie devait lui servir de caution vis-à-vis de Raymond de Turenne dans l’observation d’un accord passé entre le vicomte, lui et son épouse Alix. En cas de non-respect de la part d’Alix et d’Odon, ces derniers devraient payer 50 000 florins à Raymond de Turenne


Jusqu'en 1982, on exploitait encore la carrière de Port-Miou qui donnait une pierre de taille blanche et dure, la Pierre de Cassis, qui a servi à la construction par Léon Chagnaud "du tunnel du Rove", de certains quais du Canal de Suez et de plusieurs portes du "Campo Santo" de Gênes.


On y accède par la route, et un parking permet aux plaisanciers de laisser leurs véhicules avant les excursions ou l'accès à leurs bateaux.
Elle ne dispose d'aucune plage, mais du fait de l'accès routier est le départ du côté de Cassis des randonnées dans le massif des calanques.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Voila, nous avons terminé la visite des calanques, maintenant nous retournons vers les îles du Frioul pour une escale de 3h.






Merci à l'encyclopédie en ligne Wikipedia pour les descriptions des calanques de Port Pin et Port Miou


A suivre ...

_________________
Thierry
Revenir en haut Aller en bas
http://tierradominicana.fr/
Nicole C
Suprême excellence
Suprême excellence


Féminin
Nombre de messages : 4337
Age : 65
Localisation : Montréal, Canada
Emploi : Retraitée du domaine de la santé
Loisirs : Voyages, espagnol, lecture et musique
Date d'inscription : 05/11/2005

MessageSujet: Re: Promenade en mer - Les Callanques   Sam 17 Sep - 21:16

Encore une fois c'est de toute beauté, Thierry. Ma préférée de cette dernière série est celle-ci.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://nossecretsdevoyage.forumperso.com/
Tiotiti
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 1552
Age : 57
Localisation : Arles
Loisirs : Voyages, musique, informatique, photo
Date d'inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Promenade en mer - Les Callanques   Dim 18 Sep - 13:16

Retour vers les îles du Frioul



A l'aller, nous n'avons pas eu de chance avec la météo sur les îles du Frioul.
Pour le retour, il en est tout autrement. Soleil, avec quelques passages de nuages blancs.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Elizabeth en profite pour se reposer un peu. Mine de rien, rester debout sur un bateau qui bouge, ça fatigue.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Encore beaucoup de bateaux

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Un sémaphore de la marine

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Madame a voulu s'essayer à photographier des personnes à mes dépends.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Pas facile de tirer une photo quand tu dois garder une main agrippée à la barrière à cause du tangage.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]












J'avais oublié de vous dire qu'au cour de cette ballade, il y avait un casting pour un film à grand spectacle.
Le titre du film : Titanic, 30 ans après.
Les 2 canditates pour le rôle principal (celui de Kate Winslet) s'entrainent à l'avant du bateau pour la scène culte du film.















[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A vous de voter.
Tapez 1 pour le pantalon noir
Tapez 2 pour le violet
C'est vous qui déciderez de l'actrice du film.


Nous longeons à nouveau les îles de Riou

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Comme on peut le voir, au loin, dans la 1ere photo du titanic, nous voguons vers l'île Maïre, mais cette fois ci, nous n'allons pas passer par le large, mais entre l'île et la terre.

L'île Maïre depuis le chenal, avec les anciens bâtiments des douanes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le cap croisette, en face de l'île Maïre, qui doit son nom à la petite croix.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Nous laissons l'île Maïre et le cap croisette derrière nous.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Un petit coup d'oeil sur le côte.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Nous arrivons en vue de Marseille.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Et aussi des îles du Frioul.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La tour de Pomègues

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le château d'If est tout proche.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A plus tard pour l'escale sur l'île Ratonneau.






A suivre ...

_________________
Thierry
Revenir en haut Aller en bas
http://tierradominicana.fr/
Nicole C
Suprême excellence
Suprême excellence


Féminin
Nombre de messages : 4337
Age : 65
Localisation : Montréal, Canada
Emploi : Retraitée du domaine de la santé
Loisirs : Voyages, espagnol, lecture et musique
Date d'inscription : 05/11/2005

MessageSujet: Re: Promenade en mer - Les Callanques   Dim 18 Sep - 15:12

Une fois de plus je suis éblouie par tes photos, Thierry!!! En ce qui concerne le rôle de Kate Winslet, je dois dire que je passe mon tour... Question
Revenir en haut Aller en bas
http://nossecretsdevoyage.forumperso.com/
Batboy78
Administrateur
Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 2591
Age : 47
Localisation : France (Versailles 78)
Loisirs : Les pays du monde entier et ce forum!!!!
Date d'inscription : 03/11/2005

MessageSujet: Re: Promenade en mer - Les Callanques   Mar 20 Sep - 1:49

Alors pour moi la calanque de Port-Pin est la plus belle! Quelles couleurs et quel beauté...
Pour le casting, tu es certain que c'était pour "Titanic, 30 ans après"? Parce que je crois les avoir déjà vu dans "Sauvez Willy"! Laughing

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://infos-republique-dom.positifforum.com
Tiotiti
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 1552
Age : 57
Localisation : Arles
Loisirs : Voyages, musique, informatique, photo
Date d'inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Promenade en mer - Les Callanques   Sam 24 Sep - 13:11

Escale sur les îles du Frioul




Nous nous rapprochons des îles du Frioul, où nous allons faire escale pour 3 heures.
Idéal pour se dégourdir les jambes, et se restaurer, car nous commençons à avoir faim.

L'entrée dans port frioul, qui est un port artificiel.
Il y a une digue qui relie les iles Pomègues et Ratonneau

Je vous remets la carte des îles du Frioul.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Belle vue depuis le port.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Enfin nous allons pouvoir manger, car depuis le matin, nous commencions à avoir faim.
Sur un quai du port, il y a une enfilade de restaurant.

Voici notre repas. Ça s'appelle l'assiette du pécheur.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Après avoir bien copieusement déjeuné, un petite ballade s'impose.
Nous allons vers la digue du Berry, qui relie les îles Ratonneau et Pomègues.


Sur la digue, avec l'île de Pomègues au fond

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Du même endroit, mais en regardant vers le port. Direction opposée à la photo précédente.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Les 3 photos précédentes collées pour faire un panorama.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Pomègues, avec la tour du même nom.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


L'îlot Tiboulen vu depuis la digue du Berry.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Retour au port, en attendant le bateau.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Nous reprenons nos places sur le bateau, avant de partir vers le vieux port de Marseille, en longeant l'îlot d'If.





A suivre ...



_________________
Thierry
Revenir en haut Aller en bas
http://tierradominicana.fr/
Xmas
Suprême excellence
Suprême excellence


Masculin
Nombre de messages : 1020
Age : 58
Localisation : Suisse
Loisirs : voyage, cuisine, animaux,maquette
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: Promenade en mer - Les Callanques   Sam 24 Sep - 18:51

superbes ces photos, donne envie de voyager merci
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ptitloco.romandie.com
Nicole C
Suprême excellence
Suprême excellence


Féminin
Nombre de messages : 4337
Age : 65
Localisation : Montréal, Canada
Emploi : Retraitée du domaine de la santé
Loisirs : Voyages, espagnol, lecture et musique
Date d'inscription : 05/11/2005

MessageSujet: Re: Promenade en mer - Les Callanques   Sam 24 Sep - 19:45

Encore une fois magnifique, Thierry! Et ton panorama est de toute beauté!!! Merci pour cette suite!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://nossecretsdevoyage.forumperso.com/
Tiotiti
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 1552
Age : 57
Localisation : Arles
Loisirs : Voyages, musique, informatique, photo
Date d'inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Promenade en mer - Les Callanques   Dim 25 Sep - 12:20

Le vieux port de Marseille



En route pour la dernière étape avant le retour à Carru le Rouet.
Direction le vieux port de Marseille, via le château d'IF que nous allons longer.


Le château d'If est une fortification française édifiée sur les ordres du roi François Ier, entre 1527 et 1529 sur un îlot de l'archipel du Frioul, proche des îles de Ratonneau et Pomègues au centre de la rade de Marseille.

C'est une construction carrée de trois étages mesurant 28 mètres sur chaque côté, flanquée de trois tours, percées de larges embrasures. Le reste de l'île, dont la dimension est de seulement 3 hectares, est fortement défendu ; des hauts remparts avec des plateformes à canon surmontent les falaises.

Il a essentiellement servi de prison pendant ses 400 ans d'utilisation officielle. Rendu célèbre par le roman d'Alexandre Dumas, Le Comte de Monte-Cristo, il est l'un des sites les plus visités de la ville de Marseille. Il a été classé monument historique le 7 juillet 1926.


Le château d'If est la première forteresse royale de Marseille. La seconde est le Fort Notre-Dame construit après 1536 toujours sur l'ordre de François Ier. Cela devint le site constitutif de la Basilique Notre-Dame-de-la-Garde.

La construction d'une forteresse est un acte politique. Il s'inscrit dans le cas du château d'If dans un projet plus vaste de contrôle des côtes provençales : Marseille est au XVIe siècle « la plus belle fenêtre du royaume de France en Méditerranée du nord ». Le principal atout du bâtiment est sa situation au centre de la rade Nord de Marseille sur les routes de navigation les plus fréquentées.

Le chantier du château d'If a débuté à la mi-avril 1529, retardé à cause du mauvais temps. La date de fin de chantier n'est pas connue. La première garnison et son gouverneur sont en place dès 1531. Une partie des matériaux de construction proviennent du siège de Marseille par les Espagnols en septembre 1524. Le lien entre le siège de 1524 et la construction du château d'If n'est pas établi.


Architechture

Le fort a lui-même le plan d'un carré avec des côtés d'une longueur de 28 mètres, flanqué de 3 tours cylindriques. Chaque tour comporte grandes ouvertures. La tour Saint Christophe dans le nord-ouest est la plus haute tour et permet de surveiller la mer, à 22 m de hauteur. La tour a été construite de 1524-1527, et la tour résidentielle associée (Keep) date de 1529.

Les Tour Saint Jaume et Maugovert sont à l'opposé nord-est et sud-est de la ville. Les tours sont reliées par une terrasse spacieuse - delà d'un étroit, mètre de profondeur, sur deux étages - le salon et cuisine au rez-de-chaussée, casemates au premier étage. Les trois tours, une réunion de la puissance de feu considérable, ce qui rendait le Château d'If, une puissante citadelle. Il se compose de trois niveaux.

En 1702 Vauban fit ajouter une maison de garde, à droite avant la sortie de la forteresse, la caserne Vauban.

Le château et le mur d'escarpe entourant l'îlot ont été classés monument historique le 7 juillet 1926.


Un château prison

Les premiers prisonniers du château d'If sont enfermés en novembre 1540. Ce sont deux pêcheurs marseillais.

En dehors des cellules du rez-de-chaussée, dans lesquelles la promiscuité associée à une hygiène déplorable laisse aux prisonniers une espérance de vie de 9 mois, il est possible, moyennant finance, de louer une cellule au premier étage, appelée aussi « chambre passable » ou « pistole » (du nom de la monnaie servant au paiement) ; plus spacieuses, ces cellules ont généralement des fenêtres et des cheminées. Les prisonniers fortunés y étaient enfermés.


Les plus célèbres prisonniers du château d'If

* Le commandant du Grand-Saint-Antoine, Jean-Baptiste Chataud, tenu responsable de la peste qui frappa Marseille en 1720. Il fut libéré quand on s'aperçut que son bateau avait été en quarantaine.
* Le marquis de Sade.
* Le comte de Mirabeau, enfermé en 1774 sur la demande de son père.
* Fanny Dillon, épouse du général Bertrand, en mars 1815.
* Louis Auguste Blanqui
* Le corps du général Jean-Baptiste Kléber assassiné au Caire.


Le château d'If dans la fiction

Les héros du roman Le Comte de Monte-Cristo d'Alexandre Dumas : Edmond Dantès et l'abbé Faria, ce dernier ayant réellement existé mais n'a jamais été emprisonné au château d'If.



Jusqu'en 1950, un gardien de phare et sa famille vivaient encore sur cette île.

La prison devint finalement un simple lieu de tourisme. Des navettes font actuellement la croisière depuis le Vieux-Port.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



En s'approchant de Marseille, nous passons près de l'île Degaby

L’île Degaby (parfois dénommée île Gaby) est une île française, située dans l'archipel d'Endoume, dans la rade sud de Marseille. L'île tient son nom de Liane Degaby, artiste des années 1920, un des anciens propriétaires de l'île (le nom d'île Gaby vient d'une confusion avec Gaby Deslys, artiste au nom proche vivant à proximité à la même époque.


Histoire

Sur cette île, Louis XIV fait construire un fortin (terminé en 1703), dénommé « Fort de Tourville » en hommage à l'amiral Anne Hilarion de Costentin de Tourville (1642-1701). Ses fonctions militaires rapidement abandonnées, l'île devient ensuite une propriété privée. Rachetée en 2001 par un promoteur immobilier, l'île est devenue un lieu dédié à l'organisation évènementielle (réceptions, tournages).


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Marseille


Marseille est une ville située au sud-est de la France, chef-lieu de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur et préfecture du département des Bouches-du-Rhône.

Située au sud-est de la France (par voies express, à 775 km de Paris, 316 km de Lyon, 204 km de Nice, 405 km de Toulouse, 400 km de Gênes, 521 km de Milan et 506 km de Barcelone), elle est bordée par la Méditerranée à l'ouest, enserrée par le massif de l'Estaque et le massif de l'Étoile au nord, le Garlaban à l'est, le massif de Saint-Cyr et le mont Puget au sud-est et le massif de Marseilleveyre au sud. Marseille s'étend sur plus de 240 km², ce qui en fait la cinquième commune de France métropolitaine après Arles et les Saintes-Maries-de-la-Mer toutes deux également dans les Bouches-du-Rhône, Laruns et Chamonix-Mont-Blanc. Ses habitants s’appellent les Marseillais.

Fondée vers 600 av. J.-C. par des marins grecs originaires de Phocée en Asie Mineure sous le nom de Massalia, la « Cité phocéenne » profite de sa localisation maritime : Marseille est le premier port français et méditerranéen (devant Gênes) ainsi que le quatrième port européen. Sur le plan international, Marseille est la deuxième représentation consulaire de France avec plus de soixante-dix consulats. Le quartier d'affaires Euroméditerranée ou l'obtention du rang de capitale européenne de la culture pour 2013 sont autant d'atouts renforçant le rôle de Marseille dans le bassin méditerranéen.

En 2008, la population de Marseille était de 851 420 habitants d’après le recensement de l’Insee, ce qui en fait la deuxième commune la plus peuplée de France.


Histoire

Avant les Grecs

La topographie première du site de Marseille grecque est encore largement perceptible de nos jours, malgré les importantes modifications du XIXe siècle. Promontoire environné par la mer, il est dominé par trois buttes successives : la butte Saint-Laurent (26 mètres d'altitude en 1840), la butte des Moulins (42 mètres) et enfin la butte des Carmes (environ 40 mètres).

Le site est occupé depuis longtemps par les hommes ainsi qu'en témoigne la découverte extraordinaire, entre 1985 et 1991, de l'exceptionnelle grotte Cosquer par Henri Cosquer, dans l'une des calanques de Marseille et dont l'occupation entre 27 000 et 19 000 avant notre ère est attestée. Par ailleurs, des fouilles récentes ont mis au jour des vestiges d'une implantation néolithique qui remonte à 6 000 avant notre ère, près de la gare Saint-Charles, autour de la rue Bernard-Dubois.


La légende de Ligures Gyptis et Protis.

Sa fondation, qui remonte à 600 avant J.-C., est le fait de colons grecs venus de Phocée (aujourd'hui Foça en Turquie) ; le peuplement fut notamment favorisé par les Phocéens fuyant les invasions perses en 546 av. J.-C.. La date est donnée par différents auteurs antiques, avec des variantes ; les découvertes archéologiques ne s'opposent pas à cette date. Les conditions exactes de la fondation de la ville font défaut à l'histoire de la ville, on ne retient aujourd'hui qu'une légende peu précise que deux auteurs antiques nous ont rapportée : Justin et Aristote.

D'après Justin, le territoire marseillais était occupé par une tribu des Ligures, celle des Ségobriges, qui se serait implantée vers le village actuel d'Allauch. Deux navarques grecs, Protis et Simos, arrivèrent avec leur flotte pour établir une base commerciale, mais aussi pour participer au commerce de l'étain et de l'ambre. Le jour de l'arrivée des Grecs, le chef de la tribu ligure, Nanos, avait organisé un festin au cours duquel sa fille Gyptis eut à choisir son époux en lui tendant une coupe d'eau. Les Grecs furent invités à se joindre au banquet et le jeune chef de ceux-ci, Protis, fut choisi, scellant ainsi la fondation d'une nouvelle cité qu'il érigea sur les bords de la corne du Lacydon, le petit fleuve qui débouchait au nord-est du Vieux Port.

Les Phocéens ont construit une cité tournée vers la mer et le commerce. La légende de la rencontre et de l'alliance entre le marin Protis (Phocéen) et la belle Gyptis (Ligure) établit fermement sa tradition de ville commerciale.


L'évolution de Massalia.

Les fouilles archéologiques ont révélé les vestiges des premières traces de l'habitat grec directement au contact d'un sol vierge sur la partie la plus occidentale du site (butte Saint-Laurent). Très vite la ville s'agrandit et s'étend jusqu'au versant oriental de la butte des Moulins. Enfin, elle englobe la troisième butte (dite des Carmes) avant la fin du VIe siècle av. J.‑C. Une dernière extension à l'époque hellénistique lui permet d'atteindre une surface d'environ 50 hectares, que la ville ne dépassera pas avant le XVIIe siècle.

La fortification grecque de la fin du VIe siècle av. J.‑C. a été retrouvée en deux points de la ville : au jardin des Vestiges et sur la butte des Carmes, lors de fouilles d'urgence dans les années 1980. Une reconstruction a lieu à l'époque grecque classique, dans la seconde moitié du IVe siècle av. J.‑C. Enfin, vers le milieu du IIe siècle av. J.‑C., l'ensemble de la fortification est reconstruite en grand appareil de calcaire rose. Ce rempart est encore visible sur le jardin des Vestiges (tour penchée et mur dit de Crinas).
Le jardin des Vestiges, découvert en 1967 durant des travaux de construction du Centre-Bourse sur l'emplacement du premier port de la cité phocéenne.

L'intérieur de la ville est découpé en îlots, avec des rues à angle droit qui constituent des ensembles cohérents, adaptés à la topographie naturelle du site. Ainsi le long du rivage les voies ont-elles des axes changeants, tandis que les pentes de buttes sont quadrillées de façon régulière.

À l'extérieur des murs, les fouilles récentes ont mis en évidence une cadastration établie dès la fin du VIe siècle av. J.‑C., ainsi que l'exploitation de carrières d'argile que l'on trouvait abondamment dans le substrat géologique (site de l'Alcazar) ; par la suite se développe au même emplacement une culture de la vigne et probablement d'autres plantations. Les nécropoles sont connues soit par des découvertes anciennes soit par la fouille, en 1990, du parc Sainte-Barbe. Ainsi se dessine un paysage suburbain varié, où le domaine des morts alternait avec celui des vivants.

Colonie grecque rayonnante, Marseille fut le point de départ de la diffusion de l'écriture chez les peuples gaulois, qui ont appris à transcrire leur propre langue en caractères grecs. C'est aussi probablement par la cité phocéenne que furent introduits en Gaule les premiers vignobles.

Marseille, comme le retracent les découvertes, connaît une forte croissance et devient une cité prospère, vivant des relations commerciales fortes avec la Grèce, l'Asie Mineure puis Rome. La ville jalouse de son indépendance s'administre librement. La constitution marseillaise se référait à celles des cités ioniennes. La ville était gouvernée par un directoire de 15 « premiers » choisis parmi 600 sénateurs (Strabon, IV, 1,5). Trois d’entre eux avaient la prééminence et l’essentiel du pouvoir exécutif.


Marseille, ville romaine.

Au cours du deuxième siècle avant notre ère, Marseille se retrouve confrontée à la puissance grandissante de ses voisins gaulois, en particulier des Salyens. Pour faire face à leur menace, la cité phocéenne fait appel à son allié romain qui est devenue la grande puissance méditerranéenne. Cliente de Pompée et de Jules César, elle refuse de prendre parti entre les deux en -49, tout en accueillant les émissaires de Pompée. Assiégée par trois légions pendant deux mois par César puis par son légat Gaius Trebonius, elle est enfin prise (Bellum Civile, livre I, 34-36, etc.). Elle est privée ensuite de ses colonies et doit se soumettre à Rome. Les Romains la rattachent à la province Narbonnaise.

À l'époque d'Auguste, la ville connaît une nouvelle grande phase de construction. L'agora-forum est reconstruit comme en témoignent les fragments de dallages découverts par F. Benoit au sud des Caves de Saint-Sauveur. Le forum était bordé à l'ouest par un autre grand édifice, le théâtre, dont quelques gradins ont été conservés jusqu'à nos jours dans l'enceinte du collège du Vieux-Port.

Des thermes sont installés le long du port également à la même époque. Les vestiges, remontés sur la place Villeneuve-Bargemon, sont visibles quasiment à leur emplacement d'origine derrière la mairie.

Pendant le Haut Empire, la zone portuaire est considérable. Elle s'étend sur la rive nord du port, suit la corne du port (Jardin des Vestiges) dont le quai est reconstruit à l'époque flavienne, et se prolonge au fond du Vieux-Port actuel. Dans cette zone, les fouilles de la place Général-de-Gaulle ont dégagé une grande esplanade empierrée qui peut correspondre à des salines aménagées. De nombreux entrepôts à dolia sont connus ; une partie de l'un d'entre eux a été conservée en rez-de-chaussée d'un immeuble (musée des docks romains).

Les fouilles archéologiques de ces quinze dernières années ont montré la vitalité de la ville. Puis, durant le Bas Empire, la ville semble décliner légèrement au profit vraisemblablement d'Arles.


Marseille durant l'Antiquité tardive

La ville se développe à nouveau à partir du Ve siècle de notre ère. À l'intérieur de la ville, la construction d'une première grande cathédrale marque la puissance d'un évêque, probablement Proculus, qui tient à rivaliser avec Arles. Deux basiliques funéraires ont été retrouvées en fouille. L'une, hypothétique, fouillée pour moitié dans l'emprise des immeubles du Cours Belsunce par J. et Y. Rigoir en 1959, et par G. Bertucchi dans la construction du Centre Bourse en 1974. La seconde est clairement attestée par la fouille de M. Moliner, rue Malaval (2003-2004), avec la découverte d'une memoria intacte sous le chœur.

Sur la corne du port, comblée, se développe un habitat dont on retrouve la trace, hors les murs, jusqu'à l'actuelle bibliothèque de l'Alcazar (fouille M. Bouiron). Sur ce site, on a pu mettre en évidence une continuité directe avec les constructions romaines ; un groupe de bâtiments se développe progressivement entre le Ve siècle et le VIIe siècle, avec dans un dernier état, un vaste bâtiment de type entrepôt. Les bâtiments sont abandonnés au début du VIIIe siècle.

La vitalité du commerce est perceptible par les découvertes de productions céramiques venant de toute la Méditerranée, témoins privilégiés des marchandises qui affluent à Marseille durant la période ostrogothique et mérovingienne.

Prise dans les remous des conflits entre rois Francs, la ville semble perdre de son importance à partir de la reprise en main de la Provence par Charles Martel et le pillage de la ville qui l'accompagne.

La ville médiévale

Passé l'an mille, Marseille se révèle à nouveau un port florissant qui participe aux Croisades. Les Marseillais sont présents en Afrique du Nord et possèdent un quartier à Saint-Jean d'Acre. Si la prise de cette dernière met un terme à l'aventure en Terre Sainte, leur présence est largement attestée en Méditerranée tout au long du Moyen Âge. La prise de la ville par les Catalans en 1423 et la destruction qui s'en est suivie ont occasionné un profond déclin à la fin du Moyen Âge.





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


L'entrée du vieux port, avec le fort St Jean sur la gauche, et le palais du pharo sur la droite.

Le fort Saint-Jean doit son nom à la commanderie des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem établie sur cet éperon, prolongement de la butte Saint-Laurent, vers la fin du XIIe siècle. À cet emplacement, des vestiges de la toute première occupation grecque au VIe siècle av. J.‑C. ont été découverts.

Au milieu du XVe siècle, la puissante tour carrée est construite par le roi René pour garder la passe du port. La tour ronde du fanal est construite en 1664. La construction du fort, exigée par Louis XIV, est réalisée de 1668 à 1671 par le chevalier de Clerville après expropriation des Hospitaliers et de nombreuses maisons. Sur ordre de Vauban, le creusement en 1679 d’un large fossé l'isole totalement de la ville.

Pendant la Révolution française, le fort sert de prison pour Philippe Égalité et à deux de ses fils. Des Jacobins arrêtés à Marseille et à Aubagne seront enfermés dans le fort et massacrés le 5 juin 1795 par des royalistes. Pendant la Seconde Guerre mondiale, les troupes allemandes y entreposent un dépôt de munitions dont l'explosion à la libération de Marseille provoque la destruction de nombreux bâtiments anciens.

Le fort Saint-Jean a été classé Monument historique par arrêté du 16 juin 1964.

Après avoir abrité le Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines (DRASSM), le fort Saint-Jean accueillera en 2012 le Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



La basilique notre dame de la garde en arrière plan du fort St Nicolas.

Le fort Saint-Nicolas, appelé la Citadelle par les Marseillais, est un fort surplombant le port de Marseille. Il a été édifié de 1660 à 1664 par le chevalier de Clerville sur ordre de Louis XIV afin de mater l’esprit d’indépendance de la ville de Marseille.

Le fort Saint-Nicolas a été classé Monument historique par arrêté du 14 janvier 1969.


Le port était donc bien protégée, avec 2 forts de part et d'autre de la passe d'entrée.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Le palais du Pharo

Le Palais du Pharo est situé sur la côte ouest de Marseille, surplombant le Vieux-Port, sur un lieu qui était nommé la Teste de More. La vue panoramique donne sur le Vieux-Port et sur le nouveau port de Marseille. Il appartient aujourd'hui à la ville de Marseille qui le met à disposition du public et du privé.

Il a été construit sous Louis Napoléon Bonaparte pour l'Impératrice Eugénie. La ville de Marseille a offert les terrains en 1855. Les architectes étaient JM Vaucher et M. Lefuel.

Le Palais a longtemps accueilli la Faculté de Médecine, puis a été transformé en centre des congrès, notamment par le rajout de salles souterraines en dessous des jardins. Les jardins du Pharo accueillent aussi le bâtiment de la Communauté Urbaine Marseille Provence Métropole (CUMPM).

À proximité du Palais se trouve le Monument aux héros et victimes de la mer, inscrit au titre des monuments historiques.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Le fort St Jean, depuis la passe d'entrée du port.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

et le fort St Nicolas.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Nous voici entrés dans le vieux port de Marseille, rendu célèbre par les films de Marcel Pagnol.
La trilogie, Marius, Fanny, Cesar.

Le Vieux-Port (en provençal lo Pòrt Vielh) est le plus ancien port de Marseille, ainsi que le centre historique et culturel de la ville depuis sa fondation sur ce site durant l'Antiquité. Le port était le centre économique de Marseille jusqu'au milieu du XIXe siècle, ouvert sur le commerce de la Mer Méditerranée puis des colonies françaises. Les activités portuaires de commerce furent ensuite déplacées vers d'autres sites plus au nord : les bassins de l'actuel Grand port maritime de Marseille. Le « vieux port » est aujourd'hui un port de plaisance, le lieu de rassemblements populaires et l'emblème touristique de Marseille.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le bateau des douanes

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le théâtre de la Criée

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Celle là, vous devez commencer à la connaître

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

On aperçoit au fond, entre les 2 grands bâtiments, l'avenue principale de Marseille, la Cannebierre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La voici de plus près.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le ferry boite (dixit le capitaine Escartefigue), qui a bien changé depuis l'époque de Pagnol.
Il est devenu électrique. Ses batteries sont chargées par les panneaux solaires sur son toit.
Il sert à faire la traversée du port dans sa largeur.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


La mairie principale de Marseille. Celle où siège le maire actuel de la ville, Jean Claude Gaudin.
Maire, qui est aussi appelé par ses opposants, le vieux porc de Marseille...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'abbaye de St Victor

L’abbaye Saint-Victor de Marseille a été fondée au Ve siècle par Jean Cassien, à proximité des tombes de martyrs de Marseille, parmi lesquels saint Victor de Marseille († en 303 ou 304), qui lui donna son nom. L'abbaye prit une importance considérable au tournant du premier millénaire par son rayonnement dans toute la Provence. L'un de ses abbés, Guillaume de Grimoard, fut élu pape en 1362 sous le nom d'Urbain V. À partir du XVe siècle, l'abbaye entama un déclin irrémédiable.

Depuis plus de 1 500 ans, Saint-Victor est un des hauts lieux du catholicisme dans le sud de la France, et bien que le monastère ait été démantelé à la Révolution, l'église reste toujours utilisée.

En 1968, le maire de Marseille Gaston Defferre fait replacer dans les cryptes de l’abbaye la riche collection de sarcophages de la fin du IVe siècle à la première moitié du Ve siècle que contenait l’église. Ces sarcophages étaient précédemment exposés au musée du château Borély. Ce transfert fait de l’abbaye de Saint-Victor le musée d'art chrétien du premier millénaire le plus important en Provence après celui d’Arles.

L'abbaye fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques par la liste de 1840[3].


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'église St Laurent

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A nouveau le fort St Jean.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


La cathédrale Sainte Marie Majeure.
Aussi appelée, cathédrale de la Major par les marseillais.

La cathédrale de la Major ou basilique de Sainte-Marie-Majeure (la Major) qui évoque l'Orient par son style romano-byzantin, est la Cathédrale de Marseille, (Bouches-du-Rhône). Elle a été construite dans la seconde moitié du XIXe siècle, entre 1852 et 1893.

C'est alors pour la ville une période de croissance économique, sociale et démographique. Elle se pare d’édifices importants : la gare Saint-Charles (1848), le Palais de la Bourse (1852), le Palais Longchamp (1862), le Palais du Pharo (1854), le palais des Arts (1864) ou la basilique Notre-Dame de la Garde (1864). C'est dans ce contexte qu'est décidée la construction d'une nouvelle cathédrale, sur les plans de l'architecte Léon Vaudoyer.

La cathédrale de la Major se dresse sur une esplanade entre le Vieux-Port et le « nouveau » port de commerce, à proximité du quartier de la Joliette et du Fort Saint-Jean. Son architecture et sa décoration intérieure, en marbre et porphyre, lui donnent un aspect particulier pour un édifice religieux. Les Marseillais la surnomment d'ailleurs le "pyjama".

Elle est érigée en basilique mineure par Léon XIII le 24 janvier 1896.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Et voila, nous quittons Marseille pour rentrer à Carry le Rouet.
La ballade fut magnifique, je la recommande à ceux qui passent dans la région.
Nous sommes partis de Carry à 9 h du matin, nous sommes rentrés à 18, mais nous n'avons pas vu passer les heures, tant il y avait de beautés à admirer
Elizabeth et moi, sommes rentrés fatigués, mais heureux.


Tous les textes explicatifs en italiques, sont tirés de l'encyclopédie en ligne Wikipedia


_________________
Thierry
Revenir en haut Aller en bas
http://tierradominicana.fr/
Tiotiti
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 1552
Age : 57
Localisation : Arles
Loisirs : Voyages, musique, informatique, photo
Date d'inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Promenade en mer - Les Callanques   Lun 26 Sep - 21:43

Chose promise chose due, voici les photos avant et après modification.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Thierry
Revenir en haut Aller en bas
http://tierradominicana.fr/
Nicole C
Suprême excellence
Suprême excellence


Féminin
Nombre de messages : 4337
Age : 65
Localisation : Montréal, Canada
Emploi : Retraitée du domaine de la santé
Loisirs : Voyages, espagnol, lecture et musique
Date d'inscription : 05/11/2005

MessageSujet: Re: Promenade en mer - Les Callanques   Mar 27 Sep - 15:10

Et bien c'est une très belle ballade que vous avez faite, Thierry. Tes dernières photos sont vraiment très belles et Marseille semble une belle ville portuaire. Merci pour les commentaires qui ont bien complété les photos. La cathédrale de la Major est très belle.

En ce qui concerne les photos avant et après, Thierry, c'est vraiment du beau travail!!! Déjà que tu fais de magnifiques photos mais tu es aussi passé maître dans l'art de retoucher les photos!!! Merci pour cette démo. Les résultats sont stupéfiants!!!

Revenir en haut Aller en bas
http://nossecretsdevoyage.forumperso.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Promenade en mer - Les Callanques   Aujourd'hui à 19:05

Revenir en haut Aller en bas
 
Promenade en mer - Les Callanques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Balade dans la garrigue : la promenade en pleine nature
» cherche ami poilu pour promenade bord de mer
» Promenade à l'écomusée du pays de Rennes
» Promenade en Isère
» promenade en suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Infos République dominicaine :: Hors sujet, divers, bavardages... :: Autres destinations :: Compte rendus hors RD-
Sauter vers: